L'augmentation récente de la quantité de vitamine D à prendre (USA) par le Bureau des Aliments et de la Nutrition (Food and Nutrition Board: FANB) pourrait encourager certains à chercher plus de soleil cet été. Mais, les experts du Centre du Cancer M.D. Anderson à l'université du Texas qu'il n'y a pas de période sûre pendant laquelle les gens peuvent rester au soleil sans accroître les risques de cancer de la peau.

Les gens ont tendance à penser aux rayons du soleil lorsqu'ils pensent à la vitamine D -et ce pour une bonne raison. Quand les rayons UV viennent en contact avec la peau, ils déclenchent la création de vitamine D.

"Certaines personnes peuvent absorber suffisamment de vitamine D de par leur habitude d'exposition extérieure" déclare Susan Y. Chon, Docteur en Médecine, professeur assistant au département de dermatologie du centre M.D. Anderson. "Cependant, les bénéfices de l'exposition aux UV peuvent être limités car il peuvent mener à des risques accrus de développement du cancer de la peau".

Pendant un jour estival chaud (ou comme maintenant, NDLR), une peau non protégée peut être abîmée en aussi peu de temps que 15 minutes.

Ajoutez de la vitamine D à vos habitudes alimentaires.

Donc, pourquoi la vitamine D est-elle si importante? C'est le bloc de construction principal pour maintenir une bonne santé osseuse. Sans cela, vous pouvez avoir des os fins et cassants. La vitamine D permet également de booster le système immunitaire afin de combattre germes, bactéries et maladies, incluant certains cancers.

Afin d'éviter le cancer de la peau, Chon recommande de faire le plein quotidien en vitamine D via les aliments et, si nécessaire, via des compléments alimentaires.

Une poignée d'aliments fournissent une large portion de cette vitamine, notamment:

- l'huile de foie de morue: selon Les Instituts Nationaux de la Santé (National Institutes of Health), cet extrait de poisson fournit la plus importante quantité de vitamine D -une simple cuillère à soupe fournit 1360 UI (Unités Internationales: cela représente une "unité de mesure pour la quantité d'une substance, basée sur l'activité biologique mesurée (ou son effet)". Pour en savoir plus: http://fr.wikipedia.org/wiki/Unit%C3%A9_internationale ).

- le poisson: une portion (à peu près 90g) de certains types de poisson peut vous donner une bonne dose de vitamine D. Cela inclut:
* le saumon: il fournit 447 UI par service
* le maquereau: il fournit 388 UI par service
* le thon: il fournit 154 UI par service

- Le lait: le lait fait vraiment du bien au corps. 24 cl (une tasse en mesure américaine) de lait entier, semi écrémé ou écrémé est enrichi en vitamine D et fournit 115 à 154 UI. sans oublier l'apport en calcium, que la vitamine D aide à fixer, ce qui rend vos os plus solides.

- les céréales enrichies: les céréales prêtes à manger, enrichies avec 10% de la recommandation quotidienne en vitamine D, sont une manière simple et facile de grappiller des nutriments supplémentaires. Trois quarts de tasse à une tasse (toujours les mesures américaines) peut fournir au moins 40 UI.

Les besoins en vitamine D ne sont pas une seule réponse pour tout le monde

La quantité de vitamine D dont le corps a besoin dépend principalement de l'âge. Ci-dessous sont indiquées les quantités journélières recommandées Le Bureau des Aliments et de la Nutrition (FANB).

- de la naissance à un an: 400 UI
- de un an à 70: 600 UI
- au delà de 70 and: 800 UI

La majorité des gens peut avoir sa quantité quotidienne en buvant 24cl de lait et en mangeant une portion de 90g de saumon.

"Il n'y a aucun doute que la vitamine D est vitale pour de bon os et une prévention de maladies telles le cancer" nous dit le docteur Chon. "Mais il n'y a pas besoin de négliger votre protection solaire (comme par exemple en évitant de se mettre de la crème solaire ou de passer d'innombrables heures à s'exposer aux rayons solaires) afin d'avoir votre ration."

Vous avez compris, ne négligez pas votre protection solaire, même pendant vos efforts sportifs. J'ai moi-même tendance à ne pas faire assez attention à cela!

Pour plus de renseignements sur la vitamine D et la protection solaire (en anglais): www.mdanderson.org/focused

Source: Université du Texas, Centre du Cancer M. D. Anderson