Le « régime Atkins » a été conçu par un médecin américain Robert Coleman Atkins, dans les années 70 et publié sous forme de livre en 1975. Tombé en désuétude pendant quelques années, il est revenu à la mode, notamment par la publication d'un livre en 2005 apportant de nouvelles recettes.

Le principe : suppression des glucides ou d’en consommer le moins possible, évitant ainsi de secréter trop d’insuline, hormone responsable du stockage des graisses quand l’apport en sucres est trop important. Cela permet de consommer beaucoup de protéines et de lipides permettant, en théorie, de perdre du poids rapidement et efficacement.

Comment fonctionne ce régime ?

Selon le docteur Atkins, sans sucres, les graisses ne seront pas assimilées. Donc il faut éviter toutes source de glucides comme les féculents, les céréales, les yaourts, les fruits, le pain etc… Cela permettra au corps de puiser l’énergie dans les graisses de réserves. Seuls un peu de légumes verts pourront être consommés à hauteur d’une centaine de grammes dans la journée. Pourront être consommé cette fois-ci à volonté, toutes les viandes, les œufs, le fromage, la charcuterie, le beurre les huiles, les crèmes. Les calories ne comptent pas du moment que le choix des aliments est bien respecté.

Avec ce régime, des pertes de poids de 15 à 30 kilos ont pu être constatés et cela en ayant des apports caloriques allant de 2000 a 3000 calories par jours. Par contre, on oublie souvent de dire que les reprises de poids sont tout aussi spectaculaires, sans parler des déséquilibres alimentaires causés par ce type de régime.

L’avantage de ce régime est qu’il n’y a pas de contraintes caloriques et de restriction de quantités du moment que l’alimentation est protido-lipidique (composée de protéines et de lipides). Les corps cétoniques (la cétose est le principe de transformation du sucre en graisse) engendrés par ce régime entrainent une certaine euphorie et une perte d’appétit.

Critques : à long terme, ce régime est très écœurant et entraîne très vite de la lassitude. En outre, la perte de poids initiale est souvent dûe à une perte d’eau et pas forcement de graisse, car sachez que 1g de glucide retient à peu près 2 à 4g d’eau, d'où la perte de poids rapide. Après avoir épuisé les réserves de sucres du corps, celui-ci va puiser dans les réserves de graisses mais aussi dans le tissu musculaire afin de trouver de l’énergie disponible. Il produit alors des substances qui sont appelées corps  cétoniques qui, quand le taux sanguin est élevé, fatigue énormément l’organisme et résulte une perte d’appétit. L’acido-cétose entrainée par ce régime provoque une haleine très forte et désagréable.

Sur le plan physiologique, ce régime est dépourvu de vitamines et de certains micro-nutriments. Il se trouve être également très pauvre en fibres ce qui peut entrainer à long terme une forte constipation. La forte consommation de protéines augmente également l’acide urique dans le sang ce qui peut être très dangereux et néfaste pour la santé. Sans oublier cette forte consommation de lipides qui entraine bien souvent un taux anormal du cholestérol sanguin et peut provoquer des troubles cardiovasculaires. Bref, un régime tout à fait sympathique, n'est-ce pas?