Si vous prenez la lecture de ce blog en cours de vol, lisez ce billlet concernant l'importance des repas, cela vous fera une bonne base de départ. Pour faire court, si vous n'avez pas envie de lire: "petit-déjeuner: repas de roi; déjeuner: repas de prince; dîner: repas de mendiant".

Que privilégier comme aliments? Tout d'abord les fruits et légumes  qui vous apportent glucides pour l'énergie mais aussi des antioxydants. Attention, toutefois l'apport en antioxydants est limité et ne remplacera pas l'utilisation d'un antioxydant bien formulé. Mangez des fruits le matin, le midi, le soir. Attention, les fruits crus sont plus longs à digérer que les fruits cuits donc planifiez vos repas en fonction de vos horaires d'entraînement et de compétition. A midi et le soir, n'oubliez pas les légumes. Si vous faites attention à votre poids, dites-vous qu'une bonne ration de légumes est très savoureuse et peu calorique, donc vous aurez un sentiment de satiété

 sans culpabilité!.

Le fromage blanc: peu calorique, vous apporte des protéines (composantes des muscles), ce qui vous permet d'éviter la dégradation musculaire après effort (appelée aussi catabolisme). Prenez le fromage blanc à 20%, car le 0% ne contient pas de vitamine D (participe à la constitution et le maintien du capital osseux). malgré tout, le fromage blanc n'est pas un produit miracle (à 20%, pour une portion de 100g, il  contient 2g de glucides, 8g de protéine, 4g de lipides, source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Produit_laitier), ce qui veut dire que si vous pratiquez du sport de manière régulière et intense, cela ne comblera pas vos pertes en protéine. Dans ce cas, il vaut mieux prendre une protéine

Les féculents: pain (grillé ou non), céréales (regardez les étiquettes avec le taux de sel et de sucre), pour le petit-déjeuner et les repas (pour le pain en tout cas). Pâtes, riz notamment, blé également. Prenez les complets car plus de nutriments dedans. C'est le fameux carburant pour constituer le stock de glycogène (sucre stocké dans les muscles et le fois en vue de l'effort).

Les viandes et les poissons: variez vos plaisirs entre viande blanche et rouge (cette dernière est plus grasse). Si vous faites attention à cela, prenez de la viande de dinde (très peu grasse), du poulet, des morceaux maigres de porc... Mais ne tournez pas le dos au plaisir! Pour le poisson, prenez du maquereau, des sardines, du saumon (de préférence sauvage, de meilleure qualité gustative) et cuisez les aliments avec peu de graisse! Vous avez sûrement chez vous des poêles anti-adhésives donc un minimum de graisse dans la poêle est tout à fait possible. En dehors de faire revenir les aliments à la poêle, vous pouvez aussi les pocher, les cuire à la vapeur, les faire griller... La diversité des cuissons ne manque pas donc à vos fourchettes!