Connaissez-vous ce dicton? Si oui , je suis heureux de vous annoncer que ce dicton est vérifié par une étude révélée par le Journal de chimie agricole et alimentaire ("Journal of Agricultural and Food Chemistry") de la division publications de la société ACS (American Chemical Society: Société Chimique Américaine). La consommation quotidienne d'une substance antioxydant allonge la durée de vie des animals testés de 10%.

L'équipe ayant publié cette étude, menée par le docteur Zen-Yu Chen, remarque que les radicaux libres (responsables en partie du vieillissement)-produites à partir de l'oxygène, ces molécules très réactives et instables, attaquent les constituants des cellules et entraînent leur dégradation (l'organisme possède ses propres défenses antioxydantes mais en cas de production de radicaux libres en excès, elles peuvent être dépassées et doivent donc être "aidées" de manière exogène (contraire d'endogène, qui signifie de manière interne). 

Parmi les produits riches en antioxydants il y a évidemment la pomme mais aussi le brocoli, les myrtilles, le raisin... Dans cette étude, les chercheurs ont étudié les effets des antioxydants de la pomme, connus sous le nom de polyphénols, sur des mouches de fruits et ont trouvé que non seulement les polyphénols prolongeaient la durée de vie moyenne de ces mouches mais en plus, préservaient leur capacité à marcher, grimper et se déplacer. Le responsable de l'équipe note que cette étude en corrobore d'autres, notamment une dans laquelle des femmes qui mangeaient fréquemment une pomme avaient un risque minoré de 13 à 22% d'attaque cardiaque.

Quand la science et le bon sens populaire se retrouvent...